Abnaki ATF-96 - Histoire

Abnaki ATF-96 - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Abnaquis

Une confédération de tribus de souche indienne algonquine qui habitaient la région entourant la frontière entre ce qui est aujourd'hui l'État du Maine et le Canada.

(ATF-96 : dp. 1 240 ; 1. 205'0"; n. 38'6"; dr. 15'4" s. 16,5 k. (tl.); cpl. 85; a. 1 3", 2 40 mm.; cl. Abnaki)

Abnaki (ATF-96) a été déposé le 28 novembre 1942 à Charleston, S.C., par la Charleston Shipbuilding & Drydock Co.; lancé le 22 avril 1943, parrainé par Mme James Mayon Jones; et commandé au Charleston Navy Yard le 25 novembre 1943, le lieutenant Dewev Walley aux commandes.

Le remorqueur océanique de la flotte a terminé le shakedown dans la baie de Chesapeake le 10 décembre et a commencé à opérer avec la flotte de l'Atlantique. Elle a mené des opérations de remorquage le long de la côte est des États-Unis jusqu'au printemps 1944. Le 28 mai de cette année, elle est devenue en route de Norfolk, en Virginie, à destination d'Oran en Algérie. Le 4 juin, cependant, alors qu'il se trouvait à proximité des Açores, Abnaki reçut l'ordre de prendre rendez-vous avec le groupe de travail (TG) 22.3 du contre-amiral Daniel V. Gallery construit autour de Guadalcanal (CVE-0). Ce groupe de travail venait de réussir à capturer le sous-marin allemand U-505, et Abnaki devait le remorquer aux Bermudes. Elle y est arrivée avec le prix le 19 juin et est restée 10 jours avant de préparer un parcours pour New York.

Le remorqueur a passé les premiers jours de juillet à New York et a pris le large le 11, remorquant des barges d'un convoi à destination d'Oran. Elle est revenue à New York le 19 août après avoir remorqué le navire de guerre français Sénégalais d'Oran. Du 19 septembre au 5 décembre 1944, Abnaki effectue un voyage aller-retour vers la Grande-Bretagne. Au cours de cette mission, elle a remorqué des barges et des navires de débarquement de chars. Au retour de ce voyage, le navire a fait escale à Reykjavik, en Islande, et à Argentia, à Terre-Neuve, avant de retourner à Norfolk. Pendant le janvier et le février de 1946, elle a fumé de nouveau à Oran et est revenue à Norfolk pour les réparations en préparation pour le devoir avec la Flotte Pacifique.

Le 24 avril 1946, Abnaki passa entre les caps Henry et Charles en route vers sa nouvelle affectation. Elle est arrivée dans la Zone du Canal le 9 mai, a traversé le canal et a continué son voyage depuis Balboa le 16 avec une drague de l'armée en remorque. Le remorqueur est arrivé à San Diego, en Californie, le 2 juin et est resté cinq jours. Le 7, il reprend la drague en remorque et lève l'ancre pour le Pacifique central. Après une escale à Pearl Harbor, à Hawaï, le remorqueur de la flotte est entré dans le lagon de l'atoll de Kwajalein dans les îles Marshall le 26 juillet et a déchargé son remorquage. Le jour suivant, elle est devenue en route encore et a procédé à Eniwetok Atoll' également dans les Marshalls.

Abnaki y rétribua jusqu'à la fin des hostilités. Au début d'octobre, il s'est déplacé vers le nord pour rejoindre les forces d'occupation du Japon. Cette mission a duré jusqu'à la fin de 1946 et les six premiers mois de 1946. Le 6 juillet, le remorqueur de la flotte a quitté les eaux japonaises et s'est rendu à Chma. Après une escale à Okinawa en route, elle est arrivée à Shanghai le 16 juillet et a commencé des opérations entre ce port et Tsingtao en soutien des forces américaines en Chine. Le 24 octobre, il reçoit l'ordre de l'envoyer aux îles Mariannes. Il est arrivé à Guam au cours de la deuxième semaine de novembre et a assuré le service de remorquage entre les Mariannes et les Amirautés jusqu'à la fin de l'année. Après février 1947, le commandant de la Force de service de la Flotte du Pacifique étendit sa sphère d'opérations pour inclure des ports au Japon et en Chine. Ces derniers ports lui furent cependant fermés après la prise de pouvoir communiste en 1949.

Le remorqueur a continué à opérer dans les eaux d'Extrême-Orient tandis que la marée communiste balayait le continent asiatique, engloutissant non seulement la Chine et la Mandchourie, mais aussi la moitié nord de la Corée où les forces d'occupation soviétiques avaient établi un régime fantoche sous Kim ll Sung le 1er mai 1948. Un peu plus de deux ans plus tard, cet événement a conduit à l'invasion de la Corée du Sud par les forces communistes du nord à la fin de juin 1950. Bien que des unités américaines, sous les auspices d'une organisation des Nations Unies boycottée par les Soviétiques, soient rapidement entrées dans la brèche, Abnaki n'est pas entré la zone des opérations de combat pendant plus d'un an. En juillet 1951, cependant, elle a rejoint la Division des services (ServDiv) 31 pour fournir un soutien logistique mobile aux forces navales des Nations Unies engagées dans le conflit. Le soutien direct d'Abnaki aux forces des Nations Unies en Corée a pris fin en février 1952 et elle a repris du service dans les eaux du Pacifique occidental et central quelque peu éloignées de la zone de combat désignée.

À l'exception d'une ou deux révisions au chantier naval de Pearl Harbor, son service en Extrême-Orient et dans les eaux du Pacifique central s'est poursuivi sans interruption jusqu'en 1955. Après avoir participé à l'évacuation des troupes et des civils chinois nationalistes des îles Tachen en mars de cette année, le remorqueur a servi en Orient pendant un peu plus de trois mois de plus. Le 15 juillet 1955, il est parti de Sasebo, au Japon, pour Hawaï. En route vers Hawaï, le remorqueur de la flotte a rencontré un navire de l'armée, l'ES-179, en détresse et l'a pris en remorque. Les deux navires sont arrivés à Pearl Harbor le 1er août. Pendant les 17 mois suivants, Abnaki a opéré à partir de cette base dans la zone d'opération du milieu du Pacifique, ne voyageant que jusqu'aux îles périphériques comme Midway et Johnston.

Son itinéraire a changé à la fin de février 1957 lorsqu'il s'est rendu à San Francisco, en Californie, pour prendre Springfield (CL-66) en remorque pour la première étape de son voyage vers la côte est pour sa conversion en croiseur lance-missiles. Les deux navires ont quitté San Francisco le 2 mars et sont arrivés à Rodman dans la zone du canal le 29. Là, Abnaki a confié sa charge à Nipmuc (ATF157) et est retournée à Oahu pour des opérations dans les eaux hawaïennes pendant l'été. Le 17 septembre, le remorqueur de la flotte appareille pour l'Extrême-Orient et fournit des services de soutien aux unités de la 7e flotte jusqu'à son retour à Pearl Harbor le 27 février 1958 et la reprise des opérations au milieu du Pacifique. Le 18 novembre, elle s'est tenue hors de Pearl Harbor pour un autre déploiement avec la 7ème Flotte dans le Pacifique occidental.

À son retour à Hawaï au milieu de 1959, Abnaki a entrepris la corvée familière de remorquer divers types de navires entre des emplacements dans les îles et vers les plus éloignés Johnston et Midway. Le 6 février 1960, il s'est détaché de Pearl Harbor et a tracé un parcours à quelques degrés à l'ouest du nord. Le remorqueur est arrivé à Adak, en Alaska, le 14 et a aidé au sauvetage du Kodiak (LSM-161) avant de naviguer pour Oahu le 5 mai.

En arrivant à Pearl Harbor le 12 mai, le navire a repris ses fonctions au milieu du Pacifique. Le 3 avril 1961, elle a entrepris un autre déploiement dans le Pacifique occidental. Après quatre mois de remorquage entre des ports tels que Sasebo et Yokosuka au Japon, Ream au Cambodge, Naha et Buckner Bay à Okinawa et Subic Bay aux Philippines, l'Abnaki est retourné à Pearl Harbor le 8 août.

Après une période de congé, d'entretien et de réparation, elle a repris ses fonctions au milieu du Pacifique au début de septembre et a poursuivi la tâche jusqu'à la fin de l'année. Le 24 janvier 1962, elle a quitté Pearl Harbor et est arrivée à Adak le 1er février. Le remorqueur de la flotte a mené des opérations locales dans les Aléoutiennes jusqu'au 20 avril, date à laquelle il a tracé un parcours pour Seattle, Washington. Après une escale de six jours là-bas, Abnaki s'est dirigé vers Oahu le 4 mai et est arrivé à Pearl Harbor le 12. Cet été-là, entre le 23 juillet et le 7 septembre, il est de nouveau déployé dans les Aléoutiennes. Un retour aux opérations au milieu du Pacifique a eu lieu au début de septembre et a duré jusqu'à ce qu'il déménage dans le Pacifique occidental le 21 mai 1963.

Cette période de service de quatre mois consistait en une ronde normale de visites portuaires et de services de remorquage aux unités de la 7e flotte. De même, son retour à Pearl Harbor a amené les opérations de remorquage et de sauvetage familières dans la zone d'exploitation du milieu du Pacifique. Cette routine n'a été rompue qu'une seule fois, fin janvier et début février 1964, lorsqu'elle a effectué un voyage aller-retour à San Francisco. Abnaki a passé une grande partie de 1964 dans les opérations de Pearl Harbor et a conclu l'année en se préparant à se déployer dans le Pacifique occidental.

Au cours de la dernière partie de 1964, l'implication américaine dans la guerre civile au Vietnam a commencé à s'intensifier à la suite de l'incident du golfe du Tonkin. Ce développement a annoncé un changement dans la nature des déploiements d'Abnaki dans le Pacifique occidental au cours des huit années qui ont suivi. Elle a quitté Pearl Harbor avec une drague en remorque le 4 janvier 1965 à destination de Yokosuka, au Japon. La drague a coulé le 19 et, le lendemain, l'Abnaki est entré dans la baie de Subic aux Philippines. Elle a opéré localement de la Baie Subic jusqu'au 5 mars quand elle a navigué pour le Vietnam. Le remorqueur a servi dans les eaux vietnamiennes comme annexe pour un escadron d'engins mobiles et a effectué quelques patrouilles. Elle a accompli cette tâche le 31 mars et est retournée à la Baie Subic où elle est arrivée le 4 avril. je

Après huit jours d'entretien à Subic Bay, il a pris la mer pour un deuxième tour de service dans les eaux vietnamiennes. Cette mission terminée, Abnaki a mis le cap sur Hong Kong le 30 avril pour un appel à la liberté du 3 au 8 mai. Après une visite à Yokosuka du 14 au 20 mai, le navire a commencé le voyage de retour vers Hawaï et est arrivé à Pearl Harbor le 1er juin. Après une période de congé et d'entretien de 16 jours, il a repris ses opérations au milieu du Pacifique depuis son port d'attache.

Après une révision de trois mois, trois semaines de formation de recyclage et presque deux mois d'opérations locales, l'Abnaki a quitté Pearl Harbor le 29 mars 1966 pour le Pacifique occidental. Elle s'est arrêtée à Guam en cours de route, avant d'arriver à Nagasaki, au Japon, fin avril. Le remorqueur de la flotte a remorqué une barge électrique de l'armée de Nagasaki à Naha, Okinawa, pendant 12 jours d'entretien. Elle a quitté ce port le 19 mai et est arrivée à Danang, au Sud-Vietnam, le 22. Entre le 23 mai et le 20 juin, l'Abnaki a opéré dans la mer de Chine méridionale en soutien aux navires de la 7e flotte affectés à la station Yankee et a fait une escale de nuit à Danang les 20 et 21 juin avant de se mettre en route pour Hong Kong. Le navire est resté dans la colonie de la couronne britannique du 25 juin au 2 juillet, puis s'est dirigé vers la baie de Subic pour une période d'entretien qui l'a occupé pendant la majeure partie du mois de juillet. Le 26 juillet, il a pris la mer pour Yokosuka et, après une escale à Buckner Bay, Okinawa, est arrivé à ce port le 5 août. Le remorqueur s'est détaché de Yokosuka une semaine plus tard, remorquant le LSSL ~ 102, et a amarré à la jetée de l'armée à Sattahip en Thaïlande, le 29. Elle est restée en Thaïlande, faisant une escale de liberté à Bangkok, jusqu'au 22 septembre. En route ce jour-là, le remorqueur de la flotte a tracé un cap vers Kaohsiung, à Taïwan. Après neuf jours d'entretien à Kaohsiung, il met les voiles pour Guam le 8 octobre et y prend son dernier remorquage du déploiement le 16 octobre avant de poursuivre sa route vers le Vietnam. Elle jeta l'ancre au large de Vung Tau le Jour de la Marine 1966, transféra sa charge, puis fit route le 28 octobre pour rentrer chez elle via Sasebo et Yokosuka.

Le début de 1967 la voit reprendre les opérations locales entre Hawaï et les îles périphériques. Au cours des trois premières semaines de mai, le remorqueur de la flotte a effectué un voyage aller-retour jusqu'à Seattle Wash. Après son retour, Abnaki a effectué des tâches de remorquage au milieu du Pacifique jusqu'à la mi-août. Le 18, il quitte Pearl Harbor pour retourner en Extrême-Orient. Après des escales à Guam et à Subic Bay, le navire est arrivé à Danang le 15 septembre, a pris ses fonctions en patrouille de surveillance des chalutiers sur la station Yankee et a passé la majeure partie du mois suivant à observer le chalutier soviétique Ampermetr. Soulagé le 15 octobre, Abnaki s'est rendu à Kaohsiung, Taiwan. Sur le chemin cependant, elle a rencontré le typhon "Carla" et a dû faire un détour. Plus tard, elle est allée au secours d'un remorqueur de l'armée remorquant une grue. Lorsque le navire de l'armée a subi des difficultés mécaniques qui l'ont obligé à détacher la grue pour se sauver, Abnaki a ramené la grue en toute sécurité. Ensuite, elle a passé six jours de repos et de détente à Hong Kong avant de retourner à Subic Bay pour une période d'entretien de trois semaines.

Abnaki a quitté la baie de Subic le 25 novembre et a mis le cap sur le Vietnam. Le 27, le remorqueur de la flotte a rejoint Bolster (ARS-38) et Ute (ATF-76) près de Duc Pho, dans le sud du Vietnam, pour aider à sauver le comté de Clarke (LST 601). Après beaucoup de travail, ils renflouèrent le navire de débarquement des chars le 1er décembre. Le 7 décembre, il a relevé le Chanticleer (ASR-7) en tant qu'unité de surveillance des chalutiers. Débarrassé de cette mission le 23, Abnaki s'est rendu à My Tho où elle a pris un remorquage le 27 et a partagé un parcours pour Sasebo. Cependant, le remorqueur de la flotte s'est arrêté à Kaohsiung Taiwan du 6 au 19 janvier 1968 pour faire remplacer le patch sur la coque de la barge qu'il remorquait. Poursuivant, Abnaki a remorqué sa charge dans Sasebo le 24. Le 30 janvier, il s'est détaché de Sasebo sur le chemin du retour à Pearl Harbor.

Le navire est rentré dans son port d'attache le jour de l'anniversaire de Lincoln et a commencé plus d'un mois d'arrêt post-déploiement. Du 18 mars au 8 juillet, le navire a repris ses fonctions familières au milieu du Pacifique. Le 8 juillet, elle est entrée dans le Chantier Naval de Pearl Harbor pour une révision qui a duré jusqu'au 25 octobre. Au cours du mois suivant, elle a suivi une formation de recyclage et des préparatifs pour le mouvement outre-mer. Le 26 novembre, l'Abnaki reprend la mer, à nouveau à destination de l'Extrême-Orient.

Le voyage vers l'ouest a amené des escales à Guam et à Subic Bay, où Abnaki a livré la grue flottante YD-127, avant qu'elle ne rentre dans la zone de combat au large du Vietnam. Le remorqueur est arrivé à Danang le jour du test de 1968. Le matin du jour de l'an 1969, il a quitté Danang pour ramasser le briquet à ordures YG-52 à Subic Bay. Le navire y est arrivé le 3, est reparti le lendemain matin avec sa charge en remorque et l'a livré à Danang le 8 avant de repartir vers la baie de Subic le même jour. En route, il reçut l'ordre de Naha, Okinawa, d'aider au sauvetage d'un navire de débarquement de chars échoué. Elle a accompli cette mission le 19 janvier, est rentrée dans la Baie Subic le 24 et est retournée vers Danang le 29. Le navire y est arrivé le 31

et, le 1er février, a pris la mer pour une période de service de 21 jours à Yankee Station. À la fin du mois, il a remorqué Asheville (PG 84) de Camranh Bay à Yokosuka. En mars, il a visité Tsoying Taiwan, pour former des membres de la marine taïwanaise aux techniques de sauvetage. Après un voyage de liberté à Hong Kong au début d'avril, le navire est retourné dans la baie de Subic jusqu'à la fin du mois. Elle est en route le 26 à destination de Guam avec l'AFDM-5 en remorque. Elle et sa charge ont atteint le Port d'Apra le 15 mai et, le 16, Abnaki a continué vers Hawaï.

Le remorqueur de la flotte est arrivé à Pearl Harbor le 28 mai et a commencé une période d'attente après le déploiement et une disponibilité restreinte. Elle a commencé des opérations locales le 1 juillet et cette affectation a continué dans 1970. À la fin de janvier de cette année, Abnaki s'est dirigé vers le Pacifique occidental et est arrivé dans la Baie Subic vers la fin de la deuxième semaine en février. Bien que la majeure partie de ce déploiement ait été consacrée à des opérations hors de la baie de Subic suivies de visites à Sasebo et à Hong Kong, le remorqueur de la flotte a effectué un voyage dans la zone de combat du Vietnam lors de sa visite à Danang fin mai. À la mi-juin, elle est retournée à Pearl Harbor où elle est arrivée à la fin du mois pour des opérations hors de ce port jusqu'au printemps de l'année suivante.

Le 29 avril 1971, elle a pointé sa proue vers l'ouest une fois de plus pour se déployer avec la 7e flotte en Extrême-Orient. Il a fait escale à Guam avant d'arriver à Subic Bay à la mi-mai. Plus tard dans le mois, il a voyagé à Vung Tau, au Sud-Vietnam, apparemment pour livrer un remorquage, car il a quitté le port vietnamien le jour même de son arrivée. Le conflit du Vietnam ne semble pas avoir joué un rôle majeur dans son déploiement de 1971 puisqu'elle n'y a fait que quelques brefs arrêts, principalement à Vung Tau. Il a passé une grande partie de son temps dans et autour de la baie de Subic et a fait des visites portuaires à Hong Kong, à Singapour et à Ream, au Cambodge. Fin septembre, Abnaki s'est détachée de Subic Bay pour Apra Harbor Guam, sur le chemin du retour à Pearl Harbor. Après une escale de huit jours au Port d'Apra, elle a continué son voyage à la base d'Oahu où elle est arrivée le 20 octobre pour reprendre les opérations hawaïennes.

Des missions de remorquage et d'entraînement l'occupent jusqu'à ce qu'il prenne la mer le 21 août 1972 pour rejoindre la 7e Flotte dans le Pacifique occidental. En remorquant un dragueur de mines philippin, en escortant un autre et en faisant des arrêts à Midway et à Guam, l'Abnaki a mis plus d'un mois pour faire le voyage jusqu'à la baie de Subic. Elle est arrivée là le 28 septembre et est restée jusqu'au 3 octobre quand elle est revenue à la mer pour remorquer une grue flottante au Vietnam. Elle est arrivée dans Danane le 7 octobre, a livré sa charge et a commencé le devoir comme le navire de sauvetage de réserve là. Ce devoir impliquait de rester dans le port de Danang pendant la journée pour fournir des services de sauvetage et de prendre la mer chaque nuit en raison de la menace posée par les sapeurs-nageurs Viet Cong. Elle a conclu cette mission le 20 octobre et s'est ensuite rendue à Hong Kong et à Kaohsiung, à Taïwan. Le remorqueur est retourné à Subic Bay à la mi-novembre, puis a terminé l'année en visitant des ports tels que Ream, Singapour et Bangkok.

Au cours de la dernière partie de ce déploiement, Abnaki n'a fait aucun voyage au Vietnam. Au lieu de cela, elle a opéré exclusivement à partir de Subic Bay, brisant cette routine mais une fois au cours de la seconde moitié de janvier 1973 pour des missions à Kaohsiung et Tsoying à Taiwan. Le 20 février, elle a quitté la Baie Subic pour rentrer à la maison. En cours de route, le remorqueur de la flotte a fait escale à Guam et Kwajalein avant de rentrer à Pearl Harbor le 13 mars. Les opérations renouvelées à partir de Pearl Harbor ont duré jusqu'au 25 juin 1973, date à laquelle elle a pris la route pour un nouveau port d'attache, San Diego, Californie. Le navire s'est installé dans sa nouvelle base le 13 juillet et a passé le reste de l'année soit au port de San Diego, soit faire des remorquages ​​vers divers points le long de la côte californienne. Cet emploi s'est poursuivi jusqu'au Nouvel An 1974. Le 19 février, le navire est entré au chantier naval Fellows & Stuart pour une révision de sept mois.

Abnaki a accompli la révision le 19 septembre et est revenu à San Diego le jour suivant. La formation de recyclage a suivi en octobre et, au début de novembre, elle a repris des opérations de côte ouest de San Diego. En décembre 1974 et la première partie de janvier 1975, elle se prépare pour le service outre-mer. Le 11, le remorqueur de la flotte leva l'ancre pour commencer son voyage vers l'Extrême-Orient. Elle n'a fait qu'une seule escale, à Pearl Harbor du 20 au 22 janvier, avant d'arriver dans la baie de Subic le 9 février. Deux jours plus tard, il s'est mis en route pour participer au Readex I-75 mené en mer de Chine méridionale. À la suite de cet exercice, Abnaki a visité Yokosuka et Sasebo au Japon. En mars, elle a fait une visite de liberté de quatre jours à Hong Kong, suivie d'une visite à Sineapore. Elle est revenue à Subic Bay au début d'avril mais, le 10, elle est partie pour Vung Tau où elle a récupéré la porte cargo d'un avion cargo C-5A. Après avoir participé à l'opération "Frequent Wind", l'évacuation de Saigon, Abnaki est retourné à Yokosuka le 16 mai pour trois semaines d'entretien avant de se diriger vers les Mariannes le 8 juin. Le remorqueur de la flotte est arrivé à Guam le 13 mai, a chargé des fournitures destinées aux indigènes des îles Marshall et a repris la mer le 16. Après avoir déposé les approvisionnements à plusieurs des plus petits atolls dans les Marshalls, elle a continué via Pearl Harbor à San Diego où elle est arrivée le 13 juillet.

Les opérations le long de la côte de Calffornia ont gardé le remorqueur occupé jusqu'au début d'octobre quand elle a commencé une disponibilité restreinte prolongée à San Diego. La nouvelle année a commencé avec le navire toujours au port de San Diego. Cependant, il s'embarqua pour son premier remorquage le 2 janvier 1976 et resta actif, faisant des navettes entre divers ports californiens pendant les sept premiers mois de 1976. Le 7 août, le navire quitta San Diego pour rejoindre un dragueur de mines fidjien à Seattle, Washington, pour le voyage aux Fidji. Les deux navires ont fait route le 16 août et ont mis le cap sur Pearl Harbor où ils sont arrivés le 24 août et sont restés une semaine pour réparer l'équipement de communication du dragueur de mines. En route vers Suva Fidji, Abnaki a aidé un voilier auxiliaire civil échoué sur un récif de l'île Palmyra et l'a remorqué jusqu'à l'île Christmas. Abnaki et le dragueur de mines fidjien sont arrivés à Suva, Fidji, le 17 septembre. Le navire américain est resté à Suva jusqu'au 21, date à laquelle il a fait route vers la baie de Subic. En route, il s'est arrêté à l'atoll de Kapinramarangi pour déposer une cargaison pour les indigènes et à l'île de West Fayu pour enquêter sur une violation présumée des eaux territoriales par un chalutier de pêche japonais. Elle est finalement arrivée dans la baie de Subic le 4 octobre.

Le remorqueur de la flotte a effectué des opérations à partir de la baie de Subic au cours du mois suivant. Le 7 novembre, elle s'est tenue hors de la Baie Subic liée pour Bornéo. Elle a fait une visite de cinq jours à Kuching et est ensuite devenue en route le 16 novembre pour Puerto Princessa sur Palawan m les Philippines du sud-ouest. Abnaki est revenu à la Baie Subic le 22 novembre et est resté là jusqu'au 26ème quand elle a formé un cours pour Hong Kong. À la colonie de couronne du 29 novembre au 9 décembre, elle a combiné des affaires avec le plaisir, en servant de navire de service de sous-marin de station tandis que les parties de son équipage ont apprécié la liberté à terre. Le navire est revenu à Subic Bay le 11 décembre et est resté jusqu'au 19. Le dernier jour, elle a tracé un parcours pour les Mariannes. Abnaki est arrivé à Guam la veille de Noël 1976. Le 29 décembre, il s'est dirigé vers Kw ualein pour embarquer le contre-amiral Carroll, commandant des forces navales, Marianas, pour être transporté vers l'atoll de Kusaie pour la célébration de son indépendance. Le voyage aller-retour de Kwajalein à Kusaie a duré du 2 au 6 janvier 1977. Le 8 janvier, l'Abnaki a navigué jusqu'à Guam où il a récupéré deux embarcations de chantier pour les remorquer jusqu'à Pearl Harbor. En quittant Guam le 12 janvier 1977, elle a déposé ses charges à Pearl Harbor le 13 février, a repris son voyage vers la côte ouest le jour suivant et a atteint San Diego le 22 février.

Abnaki a passé le reste de sa carrière dans la Marine à opérer le long de la côte ouest. Après l'arrêt post-déploiement et une disponibilité prolongée, en mai, il a repris le remorquage et d'autres opérations le long de la côte californienne, y compris les opérations de surveillance, d'autres services de flotte et les évolutions de la formation. Au début de 1978, Abnaki a remorqué un navire câblier jusqu'au Panama. Pendant ce voyage, elle a fait aussi une escale à Esmeraldas, Equateur avant de revenir à San Diego le 12 février 1978. Les opérations normales le long de la côte ouest ont occupé son temps de la mi-février jusqu'en avril. La première semaine d'avril a été marquée par des exercices de flotte suivis d'une reprise des services de la flotte. Pendant la première moitié de juin, Abnaki a participé à une autre série d'exercices de flotte et a repris alors ses missions de côte ouest habituelles.

Le 16 août 1978, Abnaki a commencé les préparatifs pour le déclassement et le transfert à la marine mexicaine. Elle a été mise hors service le 30 septembre 1978 et a été simultanément transférée à la marine mexicaine. Son nom a été rayé de la liste Navv le même jour et elle a été commissionnée dans la marine mexicaine sous le nom de Yaqui (A-18), le lieutenant Guttierez aux commandes.

Abnaki a obtenu trois étoiles de bataille pour son service pendant le conflit coréen et 10 étoiles de bataille pendant la guerre du Vietnam.


Voir la vidéo: Patrol Boat, River u0026 Swift Boats documentary- Vietnam War


Commentaires:

  1. Noreis

    Bravo, I think this is a brilliant idea.

  2. Raedwolf

    C'est très dommage pour moi, je ne peux rien vous aider. Mais il est assuré que vous trouverez la bonne décision.

  3. Tezil

    j'ai supprimé le message

  4. Tsekani

    D'accord, une pièce utile



Écrire un message